Historique

En 1981, Carole Boucher, technicienne en assistance sociale, définit les premiers jalons du projet Les Relevailles de Montréal. Constatant un vide au niveau des services offerts en période postnatale et s’inspirant du concept et de l’expérience du groupe Les Relevailles de Québec, elle entame le premier pas. Grâce à l’initiative de deux intervenantes en organisation communautaire, l’organisme est incorporé le 3 décembre 1985.

À la fin des années 80, l’organisme offre divers services : cours, rencontres, soutien téléphonique et références. En 1988, une première cohorte de formateurs de l’Association internationale de massage pour bébé (AIMB) est formée au Québec. Sylvie Hétu est l’instigatrice de cette initative. C’est également elle qui a permis au Centre d’intégrer cette série de cours. Le massage a permis de faire avancer grandement l’organisme.

En 1991, le service à domicile Coup de Main voit le jour et offre à la clientèle de l’aide concrète à domicile. Cette même année, l’organisme franchit un grand pas en incluant un poste de coordination permanent à sa structure organisationnelle, financé à même ses ressources financières.

En 1995, répondant aux demandes de la Régie régionale de la Santé et des Services Sociaux de Montréal Centre, Les Relevailles de Montréal effectue un rapprochement vers la clientèle vivant en situation de pauvreté.

Les Centres de Ressources Périnatales (CRP) au Québec sont un projet issu du Sommet sur l’Économie et l’Emploi de 1996, au cours duquel le développement d’entreprises d’économie sociale avait été proposé dans plusieurs secteurs d’activités. L’expérimentation dans le champ de la périnatalité permet au ministère de la Santé et des Services sociaux de valider l’offre, sur un territoire donné, d’un ensemble de services continus pour tous les parents autour de la naissance d’un enfant. On cherche ainsi à regrouper et offrir des services diversifiés et continus en périnatalité accessibles à toutes les familles afin de répondre à des objectifs de santé et d’adaptation.

En mars 2001, Les Relevailles de Montréal est reconnu et financé comme Centre de Ressources Périnatales par le Ministère de la Santé et des Services Sociaux (MSSS). Il incorpore ainsi un volet en économie sociale à sa structure communautaire et devient l’un des dix Centres de Ressources Périnatales du Québec. Le CRP Les Relevailles de Montréal devient le seul Centre de Ressources Périnatales de l’Île de Montréal. Durant la phase de démarrage, soit du printemps 2001 au printemps 2004, près de 800 familles sont rejointes par l’un ou l’autre des services des Relevailles de Montréal. Durant cette même période, l’ensemble des services est bonifié et les ressources humaines augmentent considérablement.

En juin 2002, la signature d’un protocole d’entente avec les quatre CLSC de l’Est de Montréal permet de définir les mandats respectifs des CLSC et du CRP ainsi que les modalités de références concernant le service Coup de Main.

En 2003, la phase de démarrage terminée, l’équipe du CRP Les Relevailles de Montréal entreprend une large réflexion autour des stratégies de consolidation et de développement en lien avec les services à offrir, le maintien d’une bonne qualité de services et les possibilités de financement. Une démarche de planification stratégique est entreprise et se termine par l’élaboration d’un plan d’action. Au cours de la même année, l’organisme remporte un prix au Gala des Méritas de la Chambre de commerce de la Pointe-de-l’Île,  dans la catégorie « organisme communautaire et économie sociale ».

L’année 2005 est marquante pour l’organisme : elle souligne les 20 ans d’existence des Relevailles de Montréal. Grâce à la collaboration financière des partenaires du milieu, un cahier 20e anniversaire sur le CRP Les Relevailles de Montréal est diffusé dans l’Avenir de l’Est, hebdomadaire du quartier Pointe-aux-Trembles. La visibilité de l’organisme s’élargit.

En 2006, le maire Cosmo Maccioccia de l’arrondissement Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles de la Ville de Montréal remet une plaque commémorative à l’organisme pour son engagement depuis 20 ans dans la communauté : une première!

Pendant cette même année, grâce à l’important soutien financier de la SODEC Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles, le CRP réalise un plan de communication majeur incluant une publicité à grande échelle. Plusieurs outils promotionnels sont conçus, un nouveau logo plus actuel ainsi qu’un site web sur le Centre.

En 2007, à la suite d’une réflexion portant sur la difficulté d’accessibilité aux services dispensés dans le Centre par les familles empruntant le transport en commun, des démarches sont mises en œuvre pour ouvrir deux nouveaux points de services. Le but étant de faciliter et favoriser l’accès à nos services aux familles de Rivière-des-Prairies et de Mercier Ouest.

En février 2008, le Centre entreprend des démarches auprès de la SODEC Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles pour susciter sa collaboration et un soutien à l’élaboration d’un plan d’affaires sur la formation en portage, de sa mise en marché provinciale ainsi qu’à l’obtention d’un agrément comme organisme formateur en périnatalité auprès du ministère de la Santé et des Services Sociaux. Le projet Porter pour la vie… C’est dans la poche! est lancé en novembre 2008. Le CRP Les Relevailles de Montréal a reçu son statut d’organisme formateur agréé en périnatalité au mois d’octobre 2008.

En 2010, le CRP fête son 25e anniversaire. Cet événement important est souligné lors d’un gala réunissant différentes personnes ayant fait partie de l’environnement de l’organisme depuis sa création.

Dans le cadre d’une formation sur le portage en écharpe, le CRP Les Relevailles de Montréal accueille, du 28 février au 4 mars 2011, madame Catherine Wendling, représentante de l’Association de la sauvegarde de l’enfance, de l’adolescence et des adultes et membre du Réseau périnatal de la Nouvelle-Calédonie. Ce fut l’occasion pour l’équipe de partager sur ses pratiques et son savoir-être interprofessionnel. Ce premier temps d’échange professionnel interinstitutionnel ouvre la perspective d’un partenariat sur l’évolution des pratiques en périnatalité entre les deux associations du Québec et de la Nouvelle-Calédonie.

Début 2012, le Centre a entrepris un changement organisationnel afin de se doter d’une nouvelle approche promotionnelle. Cette démarche a pour but de mieux faire connaître le Centre et ses services, et aussi permettre de se doter de moyens afin de rejoindre et d’informer une plus grande majorité de famille sur les territoires desservis. Le Centre s’est doté de différents outils de planification pour atteindre ses objectifs.

Deux ententes de partenariat ont été conclues avec le CSSS de la Pointe-de-l’Île en 2012. La première concerne la halte-allaitement du territoire de Montréal-Est/Pointe-aux-Trembles. Depuis janvier 2012, le Centre accueille et anime les rencontres hebdomadaires de la halte dans ses locaux. Ouverte gratuitement à toutes les femmes de Montréal et de ses environs, la halte offre l’opportunité de rencontrer des intervenantes en périnatalité qualifiées, de bénéficier de la présence d’une infirmière du CSSS lors de la première rencontre du mois et d’aborder différentes thématiques en lien avec l’allaitement lors de la troisième rencontre du mois. La deuxième entente concerne la rencontre Nourrir notre nourrisson qu’anime le CRP. Il s’agit de la dernière rencontre offerte dans le cadre des cours prénataux du CSSS. Initialement offerte aux participants des groupes du CLSC de Montréal-Est/Pointe-aux-Trembles, elle est maintenant offerte aux groupes de l’ensemble du CSSS. Des intervenantes du Centre font également un suivi téléphonique 4 semaines et 6 mois après la date prévue d’accouchement auprès des familles ayant donné leur consentement.

Au cours de l’année 2012, le Centre poursuit ses échanges avec la Nouvelle-Calédonie. Il reçoit l’invitation à aller participer au colloque international de l’ordre des psychologues de la Nouvelle-Calédonie en novembre 2013 et à développer un partenariat de formation pour les travailleurs calédoniens.

À l’automne 2012, la SODEC a soumis la candidature du Centre pour le Prix de l’économie sociale de Montréal remis par le Comité d’économie sociale de l’Île de Montréal.

En novembre 2013, Josée Lapratte, directrice générale du Centre, et Marie-Hélène Perron, coordonnatrice des activités et formatrice, ont réalisé un séjour de trois semaines en Nouvelle-Calédonie lors duquel elles ont rencontré près de 500 personnes à qui elles ont présenté la structure et l’approche distinctives de l’organisation. Elles ont eu la chance de rencontrer des parents, d’animer plusieurs conférences, d’offrir des formations et d’échanger avec des représentants de tous les paliers décisionnels, allant de travailleurs dans des structures d’accueil à des responsables gouvernementaux de la Nouvelle-Calédonie. De plus, elles ont pu clarifier les besoins de formation en périnatalité pour les travailleurs socio-éducatifs et étudiants calédoniens. L’accueil réservé aux représentantes du Centre a été plus que favorable. Il s’agissait d’une première pour la Nouvelle-Calédonie et le Québec : c’était la première fois qu’une organisation québécoise allait offrir de la formation en intervention périnatale aux Calédoniens et le premier projet pour le développement d’une convention internationale pour de la formation socio-éducative en périnatalité.

En 2014, le Centre a élaboré la formation en trois volets « L’approche socio-éducative d’Accompagnement et de soutien à la parentalité en période périnatale » pour les travailleurs calédoniens. Au Québec, le CRP a offert sa première formation de 28 heures à une cohorte de 34 personnes. Elle fut offerte en quatre journées qui se sont échelonnées du 10 octobre au 5 décembre 2014. Le Centre a élaboré une norme professionnelle « Intervenant socio-éducatif en périnatalité », étape primordiale afin de faire connaître et reconnaître la profession et d’envisager des formations certifiantes en intervention socio-éducative en périnatalité au Québec.

L’année 2015 a été marquée par les 30 ans du Centre. Les célébrations se sont échelonnées sur toute l’année avec les publications mensuelles sur sa page Facebook d’un « Zoom sur un partenaire ». Elles ont culminé le 5 décembre à l’occasion d’un souper en formule « Bar à pâtes ». Plus de 100 personnes ont participé à la fête : membres, employées, dignitaires, partenaires, bénévoles et ami(e)s.

De nouveaux partenariats avec des pharmaciens du quartier Pointe-aux-Trembles ont également vus le jour en 2015. Ces partenariats ont pour objectifs de mieux soutenir l’allaitement maternel et de s’assurer que les familles soient mieux référées en cas de besoin de soutien ou de matériel (tire-lait, coupole de taille adaptée, téterelle, etc.)

relevailles_30e-1relevailles_30e-1

Depuis son incorporation en 1985, le CRP Les Relevailles de Montréal évolue constamment. Il suit la mouvance et s’ajuste aux besoins des familles, tant dans sa forme que dans son offre de services. La mission du Centre et les valeurs véhiculées guident chaque action posée.

Afin de maintenir et de bonifier la qualité des activités offertes par le Centre, de répondre aux besoins des familles, l’équipe actuelle s’assure de mettre à jour, d’innover et de développer les outils nécessaires à l’atteinte de ces objectifs.